Catégories
/ Numéro hors-série "Pandémie, vies humaines" Après, se réinventer

Un monde sans visages

.

par Lionel Laboudigue

.

Un monde sans visages

la nuit aura duré deux mois
les volets s’ouvrent sur la ville les façades s’éclairent les rues s’étirent doucement
premiers pas fébriles de liberté retrouvée
premières silhouettes
le décor n’a pas changé et pourtant rien n’est pareil
une étrange inquiétude me saisit

Un monde sans visages

le monde est devenu monochrome privé des couleurs rassurantes de l’émotion
le virus a effacé les visages et avec eux le miroir des sentiments
l’humanité avance désormais masquée

Un monde sans visages

les figures hier familières se sont transformées en visages anonymes impassibles
je pourrais croiser mes amis sans même les reconnaître.
toutes ces silhouettes désincarnées provoquent une angoisse diffuse
qui es-tu toi qui me regardes ainsi

le charme discret de la différence s’est évanoui
les profils ont perdu leur relief les peaux leur texture
les yeux n’ont plus d’écrin pour briller
plus de délit de belles gueules pour les sans visages

où assurer désormais son regard
comment se reconnaître dans l’œil de toutes ces ombres anonymes
comment pourra-t-on être sûr que l’on est différent
comment rester un parmi les autres ?

je suis sourd et je deviens aveugle
vos sourires vos lèvres me manquent
le silence des visages devient assourdissant
comment vous entendre si je ne vous vois pas

Un monde sans visages

au royaume des masques les aveugles sont rois
à eux désormais l’avantage
il leur faudra nous apprendre à voir le sourire dans la voix sentir la joie dans l’intonation la tristesse dans les vibrations l’émoi dans l’écoulement des mots
il leur faudra nous guider sur le chemin des émotions cachées
nous avons tout à réapprendre

.

Un monde sans visages, série de Lionel Laboudigue


.

Souscription pour sortir ce numéro en LIVRE PAPIER

Nous désirons “sortir“ ce numéro Pandémie sous forme d’un livre papier avec photographies. Soutenez-nous en pré-achetant un certain nombre d’exemplaires.


Pandémie 2020, vies humaines
revue en ligne

par nos auteurs, photographes et nos invités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *