Catégories
/ Numéro hors-série "Pandémie, vies humaines" Le temps du confinement

Samba da Quarentena, la samba de la quarantaine

Chère Isabelle,

Merci pour ton message « Pourtant ».

Côté Brésil, comme tu le sais, le meilleur moyen de communiquer est la musique. Un poète de chez nous, Caetano Veloso, a dit « si tu as une idée incroyable, il vaut mieux faire une chanson… »

Alors, au milieu de la folie présidentielle que nous vivons là bas, un groupe de musiciens a décidé de faire la « samba de la quarantaine », pour essayer de contrer la stupidité incroyable de qualifier le covid 19 « une petite grippe »…

Hervé Théry, grand brésilianiste, a envoyé une traduction en français que tu trouveras ci-dessous. Si tu penses que cela pourrait faire une entrée de « Pourtant », on peut la traduire en anglais aussi.

Bises

Leca

Samba da quarentena

Cada um na sua
Todo mundo em si mesmado
Cada um no seu quadrado
Mas o samba continua

Cada um no mundo
Toda terra intocada
Que só seja infectada
Por um samba vagabundo

E só
Por um segundo
Vou fazer minha serenata
Desse lado da janela
Por alguns dias
Vou conter a batucada
Também quanto a gente zela e vela

Para que toda pessoa dê um jeito
Que não perca seu direito
De encher sua panela
Para qualquer pessoa seja parte
Que se tenha saúde e arte
Pra gozar da vida bela

Cada um na sua e o samba continua

La samba de la quarantaine

Chacun à sa façon
Chacun enfermé en soi
Chacun dans son carré
Mais la samba continue

Chacun dans son monde
Que toutes les terres restent intactes
Et ne soient infectées
Que par une samba vagabonde

Et juste
Pour une seconde
Je ferai ma sérénade
De ce côté de la fenêtre
Pendant quelques jours
Je contiendrai le tambour
Pendant qu’on soigne et prie

Pour que chacun puisse trouver un moyen
Ne perde pas le droit
De remplir sa casserole
Pour avoir santé et art
De jouir d’une belle vie.

Chacun chez soi et la samba continue

Traduction Hervé Théry et Neli

.

Source du projet : https://www.youtube.com/watch?v=La4YMYtJM2o

Crédits

Cantaram:
Anita Galvão Bueno
André Bordinhon
Bruna Alimonda
Bruna Luchesi
Bruna Nunes
Damião Mamede Florêncio
Daniel Minchoni
Henrique Cartaxo
Felipe Bemol
Fernanda Guimarães
Luísa Toller
Mara Braga
Marcos Mesquita
Mariana Furquim
Marina Santana
Mônica Fogaça
Murilo Gil
Paola Gibram
Raica Augusto
Ritamaria
Rodrigo Travitzki
Rogério Santoe
Thais Sanchez
Valéria Kimachi
Vanessa Longoni
Victor Kinjo

Violões:
André Bordinhon
Gustavo de Medeiros

Viola:
Catarina Schmitt

Clariente:
Sergio Wontroba

Flauta:
Marina Beraldo Bastos

Pandeiro:
Jaír Junior

Tamborim:
Daniel Carezzato
Panela:
Thiago Melo

Composição:
Luísa Toller, Gustavo de Medeiros e Henrique Cartaxo

Produção Musical e Mix: João Antunes


Pandémie 2020, vies humaines
revue en ligne

par nos auteurs, photographes et nos invités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *