Catégories
Blog Photographie

Delphine Balley, voir c’est croire

Comment l’image contribue à la construction de la croyance ? Delphine Balley mélange fiction et réalité dans ses photos totalement pensées. Elle avait travaillé jusque là sur les rites. En 2019, elle a reçu le Prix Camera Clara, décerné depuis 2012 aux auteurs utilisant la chambre photographique.

Delphine Balley mélange fiction et réalité dans ses photos totalement pensées. Elle avait travaillé jusque là sur les rites. En 2019, elle a reçu le Prix Camera Clara, décerné depuis 2012 aux auteurs utilisant la chambre photographique.

“Psychôme” de la série « Voir c’est croire » — Crédits : Delphine Balley

Delphine Balley a récemment entrepris un nouveau travail sur les croyances religieuses et sectaires.

Du 9 janvier au 22 février 2020, elle exposait à la galerie Folia, à Paris, une toute petite dizaine de photos préfiguratrices de cette nouvelle série. Comment l’image contribue à la construction de la croyance ?

"Rampe d'accès" de la série «Voir c’est croire», © Delphine Balley
“Rampe d’accès” de la série «Voir c’est croire» — Crédits Delphine Balley

Galerie Folia, 13 Rue de l’Abbaye, Paris — jusqu’au 22 février 2020

Une réponse sur « Delphine Balley, voir c’est croire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *