Catégories
Appels à contributions

Naissances

Le thème de Pourtant n°2 est “naissances”. Voici 23 variations de Éros à Thanatos. Nous attendons autour d’elles vos nouvelles de fiction, vos photographies, vos poèmes.

#1

Archives familiales Bertin

#2

« On souffle son nom à l’oreille. Une façon de lui dire comment il va s’appeler, avant que tout le monde ne sache son nom dans la concession à partir de cette cérémonie. »

Apolinaire interviewé depuis Conakry,
dans Tea Time Club à 1h11mn51s, FranceInter, 26 juillet 2015

#3

Eustache Deschamps 1346-1407, Œuvres complètes 9, source Gallica

#4

Il avait rêvé d’une naissance dans le foin et dans le sang. De petits poissons s’étaient accrochés à ses gencives gluantes. C’était un rêve incendiaire, les deux pieds dans le lac, et des alliances apportées sur un plateau d’Iran.
Je n’en sais rien ! avait-il dit au réveil. C’était peut-être à Sagrès, au bord de l’Atlantique, cette perle noire qui brille dans un filet de vent. Il n’y avait pas d’électricité alors, et les pieuvres s’en donnaient à cœur-joie. Les filles tissaient des ongles neufs, une pomme brûlante dans leurs tête cotonneuses. Pendant ce temps, le placenta racornissait au soleil.
Puis il avait ajouté, les larmes aux yeux :
Je me rappelle de la poudre des Borgia qui tombait en flocons d’or sur les bottes de peau, et que le ciel était d’un bleu incompréhensible.
(Vous vous demandez sans doute : et la poche des eaux, qui l’aura mélangée à la rivière ?
Je connais cette question souterraine ; la sœur de Kierkegaard l’a un jour fracassée contre un carreau de sa cuisine.)

Claudine Londre
Autrice de la nouvelle Atanarjat publié dans Pourtant n°1

#5

Diane, photo IN

#6

Elle était née petite et frêle dans une ferme de Brie de paysans limousins. C’était un garçon que l’on attendait. Elle qui ne fut pas aimée à sa naissance, trahissant les espoirs, pourtant héritière elle devint.

Christine Laurent-Vianaud

#7

Lignée

Photo : AS

#8

David Hébert à l’harmonica avec son autorisation, sa chaine YouTube

#9

– Votre tante avait accueilli une femme le temps qu’elle accouche. C’était ma mère. Je voudrais voir la maison. S’il vous plaît.
L’homme hésita, puis dans un soupir s’écarta.
– Entrez.
Une odeur de poil humide et de pétrole opprimait l’atmosphère, et le peu de jour qui parvenait à traverser les fenêtres graisseuses accentuait les contours grisâtres des pauvres meubles, du canapé avachi, du comptoir en Formica, de la table de bois griffée par la lame des couteaux qu’on avait pris l’habitude d’y planter après usage. Dirina s’approcha du meuble et manqua trébucher ; un gros chien beige était sorti de sous la table et frottait son museau puant contre sa cuisse. Elle le repoussa du genou, il regagna le fond de la pièce en gémissant.
– Je me souviens de cette histoire. La femme s’était enfuie à la seconde où elle avait accouché.
– Pourquoi ?
– Ce que j’en sais. La vieille, c’était la tante de mon père. Je l’ai peu connue, on vivait en ville à l’époque.

Emmanuelle Favier, Le courage qu’il faut aux rivières,
éd. Albin Michel, 2017

#10

Nébuleuse du Cygne, Photo : NASA, ESA and J.Hester (ASU)

#11

Ce halo qui marquait la naissance du jour.

Roger Martin du Gard, Les Thibault, tome III

#12

J’aime les rivières et la musique qu’elles font.
Et les ruisseaux, dans les clairières et les prairies, avant
qu’ils aient pu devenir des rivières.
Peut-être même que je les aime plus que tout
parce qu’ils sont secrets. J’oubliais presque
de dire un mot de leur naissance !
Est-il chose plus merveilleuse qu’une source ?

Où l’eau s’unit avec l’eau, Raymond Carver, dans Poésie, Œuvres complètes 9, éd. de l’Olivier

#13

Birth, John Flinchbaugh, CC BY-NC-SA 2.0, https://flic.kr/p/xrX8vG

#14

Le boucher, Alina Reyes, éd. Seuil, 1988

#15

Salvador Dali – Enfant géopolitique observant la naissance de l’homme nouveau, 1943 – Huile sur toile, 32 x 46 cm

#16

Avoir en soi, la mort, la mort en sa totalité,
et dès avant la vie encore
si doucement la contenir, et ne pas en être mauvais!
ô, c’est inexprimable !

Rainer Maria Rilke, Les élégies de Duino

#17

Celui là n’avait pas voulu rester. Folle, elle avait cru devenir de ce ventre incapable de créer. Neuf mois, il avait fallu de séances pour qu’enfin la graine s’implante et neuf encore pour que l’enfant naisse. Pourtant, elle n’était toujours pas mère.

Christine Laurent-Vianaud

#18

Ce qu’il nous faut, c’est la haine. D’elle naîtront nos idées.

Jean Genet, Œuvres complètes, éd. Gallimard, 1979

#19

Mob Babies 2.0

Dessin de Loopyfritters sur DeviantArt

#20

La volupté unique et suprême de l’amour gît dans la certitude de faire le mal. Et l’homme et la femme savent de naissance que dans le mal se trouve toute volupté.

Journaux intimes, Charles Baudelaire

#21

Beaumarchais, Le barbier de Séville, dit par Alain Stromboni

#22

#23

Hatching par Sarah Horrigan sur Flickr — CC BY-NC 2.0

Modalités de participation et d’envoi

Agenda

  • 15 septembre minuit : date limite des envois
  • 15 octobre : annonce des photographies, nouvelles et poèmes sélectionnés
  • 15 décembre : présentation du numéro 2

Participation

  • Chaque participation ou œuvre comprend une seule nouvelle ou photographie ou poème. La proposition parmi les 23 dont est inspirée l’œuvre est mentionnée au moment de l’envoi.
  • Maximum 5 œuvres par personne.

Formats d’envoi

  • Textes
    • Format Word DOCX uniquement (ni LibreOffice ODT ni PDF SVP !)
    • Pour nous permettre d’annoter : interligne de 2 et marges gauche et droite de 4cm
    • Et nous permettre de lire : police Times New Roman ou idéalement Garamond, taille 12
    • titre en haut de la 1ère page sans référence auteur.e
    • titre obligatoire pour les nouvelles et les poèmes
  • Longueur des nouvelles
    • maximum 31 feuillets (1 feuillet = 1500 signes, espaces compris)
  • Photographies
    • JPG ou PNG
    • nom du fichier : CODE TICKET.JPG
      pour ce code voir Envoi — Étape 2
    • sRVB
    • Résolution 3000 pixels pour le plus grand côté
    • sans marges ni inscription.
  • Titre des photographies (facultatif)
    • Si l’auteur souhaite donner un titre à sa photo, il ajoutera un document Word contenant ce titre. Ce document sera nommé CODE TICKET.DOCX
    • En cas de publication, l’auteur devra donner un titre.

Anonymisation

Textes et photos ne doivent comporter aucune mention permettant d’identifier leur auteur.

Tout texte ou image avec identification de l’auteur sera rejeté.

Le système d’envoi par formulaire est un peu plus contraignant pour les auteurs — nous en avons conscience — qu’un envoi par mail : il permet de décorréler œuvres et auteurs. Ainsi, les membres du comité de lecture n’ont ainsi aucune information sur l’identité des auteur.es, ni sur les œuvres qu’ils découvrent.

Droits

Aucune cession de droits n’est demandée, vous restez complètement propriétaire de vos œuvres en accord avec le droit d’auteur français.

Sélection et utilisation des œuvres

Le comité de sélection choisira un certain nombre d’œuvres parmi les œuvres reçues pour publication dans le n°2 de la revue, qui paraîtra en décembre 2020.
Ces œuvres pourront également présentées sur le site pourtant.fr avec l’accord de l’auteur.e. Pour les photographies en affichage grande largeur. Pour les nouvelles sous forme d’extraits. Pour les poèmes sous forme de citations, éventuellement de tout le poème.
Les œuvres seront par ailleurs présentées dans les événements liés à la parution de ce numéro 1. Pour les photographies, sous forme de grands tirages. Pour les textes, sous forme de lectures. Leurs auteurs seront invités à assurer ces présentations dans ces événements.

Toute œuvre publiée dans la revue ou sur le site fera l’objet d’un Bon à tirer (BAT) signé de l’auteur.

Les œuvres non sélectionnées ne feront l’objet d’aucune publication ni dans la revue, ni sur le site.Les œuvres publiées seront créditées. Par ailleurs, chaque auteur et photographe publié par Pourtant figurera dans la page Auteurs ou la page Photographes du site et disposera d’une URL relative à son crédit sous la forme pourtant.fr/prenom-nom qui sera citable. Exemple pour Sarcignan, www.pourtant.fr/sarcignan

Le comité de sélection est composé de 6 personnes indépendantes de toute organisation commerciale ou éditoriale.

Droit à l’image

Pour les œuvres photographiques où l’on peut reconnaître des visages, Pourtant demandera (après la sélection) à leur auteur de fournir les autorisations d’enregistrement complétées par les sujets concernés. Sans cette autorisation, Pourtant ne publiera pas ces photos.

Remarque : la revue Pourtant souhaitant explorer des sujets à caractère existentiel, voir notre manifeste, les photos où figurent des sujets humains sont évidemment très attendues de notre part.

Fiche pratique “Droit à l’image” de service-public.fr avec des Autorisations en téléchargement (à adapter)

Coût et soutien

Vous pouvez aider au fonctionnement de la revue par un don (au moment de votre envoi) ou bien en adhérant à l’association Pourtant. Cela servira notamment à rémunérer le travail de la maquettiste, à organiser des événements de partage avec les auteurs autour de leurs œuvres. Don et adhésion sont facultatifs pour participer.

Adhérer à l’association Pourtant

Envoi

Le formulaire d’envoi est ici : Envoi de texte ou de photographie

Aucun envoi en direct.

Suivez la création de la revue

Pour suivre, le travail du comité de lecture, les événements de la revue, les numéros suivants, inscrivez-vous :

  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *